Sélectionner une page

C’est dans leur nouveau local à Villeurbanne que j’ai rencontré l’équipe de La Boucle. Romain et Marie sont frère et soeur, mais aussi associés. Créée il y a six ans de cela, le chemin parcouru par cette entreprise est intéressant. 

Au lancement de l’activité, des vendeurs en triporteur se rendaient aux pieds des entreprises pour proposer des repas préparés avec attention et des produits frais de qualité. Comme ça plaisait beaucoup, on a commencé à leur demander s’ils faisaient des plateaux repas et des services de traiteur. À l’écoute des envies et des encouragements des clients, ces activités-là ont été développées. Elles constituent désormais le coeur du travail de La Boucle, sans pour autant sacrifier l’éco-responsabilité.  

Une démarche éco-responsable pour faire bon et simple

La Boucle travaille avec des producteurs locaux ou régionaux pour s’approvisionner et prépare des plats faits-maison cuisinés dans leur labo villeurbannais. Les préparations sont toujours équilibrées et savoureuses, pour que la pause déj’ ou le repas professionnel soit un moment de plaisir. Les plateaux-repas sont servis en bocaux consignés, pour limiter les emballages et les déchets. Et c’est la Boucle qui vient récupérer les bocaux vides, pour que ce soit simple et facile pour tout le monde. Les clients sont satisfaits du goût et sensibles à la démarche, c’est une affaire qui roule !

Le milieu de l’alimentaire et de la restauration est très générateur de déchets, qu’ils soient organiques ou qu’il s’agisse d’emballages. La Boucle a fait un gros travail sur le conditionnement de ses plateaux-repas par exemple. Les bocaux en verres utilisés sont consignés. Ils sont donc récupérés vides, nettoyés et remis dans le circuit. Pour l’activité de traiteur, ils n’utilisent pas de vaisselle jetable. Limiter les emballages nécessite de penser différemment et de revoir l’organisation même du travail. Cependant, cela vaut le coup, car en moyenne, 18 000 plateaux repas vendus par an. C’est autant de déchet en moins, puisque les bocaux sont consignés et mis à nouveau dans le circuit. Si tous les traiteurs pouvaient faire de même, moins de déchets seraient produits et à traiter !

Faire preuve de bon sens est la première motivation

Être éco-responsable, c’est aussi une question de comportement, d’état d’esprit. La Boucle est une entreprise qui souhaite être responsable en terme de management. Il est important pour cette eux de prendre également en compte la dimension sociale et humaine. Le bien-être et l’épanouissement de la dizaine de salariés semblent donc être des valeurs naturellement mises en place.

Ainsi, quand on a du bon sens et qu’on veut être cohérent, on devient rapidement éco-responsable. Et d’après La Boucle, les commerçants, restaurateurs et traiteurs gagnent sur tous les plans : qualité, goût, gain de temps, gestion des déchets, rentabilité. Faire simple, c’est parfois plus compliqué, mais cela vaut le coup d’y réfléchir et de s’y mettre. Des commerces et des entreprises comme La Boucle montrent l’exemple, et prouvent que c’est possible. Je suis ravie de vous partager ces alternatives ! 

La Boucle ne tourne pas en rond et a plusieurs projets en tête pour les années à venir. Ils envisagent de végétaliser leur local de Villeurbanne grâce à un jardin d’herbes aromatiques, herbes qui seront utilisées pour les préparations culinaires. Aussi, il y a la volonté d’améliorer encore plus la qualité des produits. L’envie et la motivation de La Boucle sont sans limite, pour proposer un service de qualité, éco-responsable en prime. L’activité traiteur, buffet & cocktail ne cesse de se développer, profitez-en pour vos événements ! 

Où les trouver pour vous régaler ? 

254 Rue Francis de Pressensé, 69100 Villeurbanne

Site web 

Facebook

Instagram